Le Couvent des Minimes à Perpignan

Clé de voûte avec la vièrge de la victoire / couvent des Minimes à Perpignan
Clé de voûte avec la vièrge de la victoire / couvent des Minimes à Perpignan

Le couvent des Minimes s'installe à Perpignan vers 1573 sur le flanc de la colline du Puig Sant Jaume grâce aux donations royales et privées. Le couvent dédié à Sainte Marie de la Victoire, s'implante dans l'ancien quartier juif de la ville, en catalan le Call, localisé tout près des remparts. Cet édifice construit presque exclusivement en briques est pratiquement intact malgré les différentes affectations des lieux depuis le départ des religieux en 1791.

 

L'ordre des Minimes est fondé par San Francesco di Paolo. Issu de l'ordre des franciscains, les minimes - également appelés en Espagne « les frères de la Victoire » - prônaient l’humilité, la pauvreté et le jeûne.

 

Le cloître, constitué de quatre galeries voûtées surmontées d'un étage, est construit sur une citerne correspondant peut-être à un ancien Mikwéh (bain rituel juif). L'escalier du début du XVIIème siècle qui desservait les dortoirs à l'étage s'ouvre dans l'angle nord-est des bâtiments conventuels. Il présente un beau décor végétal et une clé pendante, rares exemples de décor sculpté du couvent.

 

Actuellement, le couvent des Minimes accueille de nombreuses expositions tout au long de l’année, ainsi que le prestigieux festival de photo -journalisme « Visa pour l'image » au mois de septembre.

 

Nati S Zorzo

 

Rétrospective PETER KLASEN

La ville comme objet de désir

1961 – 2011

COUVENT DES MINIMES

42 rue Rabelais, Perpignan

29 octobre 2011 – 29 janvier 2012

Écrire commentaire

Commentaires : 0