Il n'est jamais trop tard pour bien se marier !

Il n'est jamais trop tard pour bien se marier !

D'après une légende de la Montagne Noire

 

 

La jeunesse est toujours de mise ; plus que jamais pour Marie-Anne et Dominique, 75 et 78 ans. Lorsque je monte les voir dans la Montagne Noire et qu'ils me racontent leur mariage, c'est, bien sûr une belle histoire d'amour...

Dominique a fait la Guerre : soldat par deux fois, il a beaucoup investi. Quelle belle maison il a depuis, avec un petit jardin et une jolie vigne. Il n'achète qu'un minimum à l'épicerie : le pain, le jambon ou du saindoux. Bon, il doit aussi payer sa ménagère, mais elle ne fait que son lit et le balayage de sa cuisine. Pour son linge, elle va au lavoir du village. Ah, autre chose d'important pour le Guerrier et que j'allais oublier, Dominique achète aussi son propre tabac : le meilleur. Il ne le chique pas, mais le fume de jour comme de nuit.

Marie-Anne a hérité par testament d'une rente des riches propriétaires pour lesquels elle a beaucoup travaillé. Désormais, elle soigne et garde les malades pour s'ajouter quelques bonnes économies.

L'autre jour, Dominique a eu du mal à se lever. Le docteur Terral, vieux médecin du village, lui a conseillé de ne plus aller au café. Du coup il s'est mis à boire chez lui et toujours en fumant, mais vraiment comme un diable. Marie-Anne est venue prendre soin de lui toute la nuit, en le guérissant comme son poussin, en ménageant toute sa maison.

“Mais vivez donc ensemble tous les deux ! - leur clame le village - et après tout, vous n'êtes pas obligés de dormir dans le même lit”.

Effectivement, Marie-Anne et Dominique en sont arrivés à se marier ; c'est beau !

Oh ils ne dorment pas ensemble. Quoique peut-être une fois de temps en temps ; allez, tous les quinze jours ? Mais Marie-Anne ayant demandé dès la troisième nuit à avancer un peu la quinzaine, Dominique lui a ouvert son lit.

Belle histoire, non ? En effet, Marie-Anne a deux fois moins de draps à laver et Dominique ne fume plus la pipe au lit.

Comme quoi, il n'est jamais trop tard pour bien faire.

 

                                               Sébastien Durand, en redescendant de la Montagne….

 

 Bibliographie

COURRIERE Fernand, Récits et traditions de la Montagne Noire, 1998

Écrire commentaire

Commentaires : 0