Au Cap de Creus le jour de l’AN

On danse la Sardane au lever du soleil
On danse la Sardane au lever du soleil

 

Le Cap de Creus est le « Finistère », le point le plus oriental de la péninsule espagnole (sans tenir compte des îles).

 

La tradition veut que les habitants de Cadaques et d’autres Catalans, même du Nord des Pyrénées, s’y donnent rendez-vous le 1er jour de l’An pour accueillir le soleil levant.

 

Il y a des habitués comme cette personne âgée de 102 ans. Pour rien au monde, ce monsieur ne voulait rater cet évènement auquel il a assisté chaque année depuis des décennies et par tout temps.

 

Les gens y vont en voiture pour y être vers 7h du matin. Il fait encore nuit. Le vent est froid. Près du phare, la place se remplit. Pour réchauffer l’assemblée, on distribue du chocolate, une boisson très épaisse et chaude, et des gâteaux.

 

Dès que le jour point, la cobla, l’ensemble traditionnel de musiciens, commence à jouer. Des cercles de danseurs se forment, et on commence à danser la Sardane. Et, tout le monde peut s’y joindre.  

 

Le lever du soleil est très attendu. Des photographes sont installés partout. Il y a du monde sur les rochers.

 

Cette année, les nuages ont retardé l’apparition du soleil. Au moment, où les rayons du soleil percent, il est accueilli avec des applaudissements.

 

Ingrid Sparbier

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    helios (mercredi, 01 janvier 2014 21:17)

    quelle riche et belle idée de m' attendre au CAP CREUS oui je dis bien m ' attendre !!! car HELIOS est mon prénom !!!!